Art is divine

Bateau Ivre

Micha Christos

KUNSTHAUS ZÜRICH

ZÜRICH - SUISSE

 

Du 24 avril au 19 juillet 2020

 

SEMER A TOUS VENTS

LES ANNES FOLLES

DE JOSEPHINE BAKER A THOMAS RUFF

Xanti Schawinsky, Klassische Architektur 2

(Architecture classique 2), 1927

Gouache et aérographe sur papier, monté

sur carton, 50,8 x 36 cm

Collection Pictet, Genève

© The Xanti Schawinsky Estate

Du 24 avril au 19 juillet 2020, le Kunsthaus Zürich présente une grande exposition thématique consacrée aux années 1920 et intitulée   « Semer à tout vent - Les Années folles - De Joséphine Baker à Thomas Ruff». 

 

Pour la première fois depuis les années 1970, une exposition d’art fait dialoguer le Bauhaus, Dada, la Nouvelle Objectivité ainsi que les icônes du modernisme dans l’architecture et le design à l’échelle de plusieurs pays. Des artistes du 21e siècle s’approprieront l’esprit disruptif de l’entre-deux-guerres et surprendront le public par de nouveaux travaux.

 

Les années 1920 sont une décennie d’effervescence sociale et artistique. À aucun autre moment le 20e siècle n’exprime un tel désir de nouveauté. L’expérimentation devient un maître mot en art et les artistes en jouent avec bonheur en ces temps d’innovation économique et sociale.

 

Les villes poussent à grande vitesse, les modèles classiques patronaux et familiaux explosent alors que les minorités opprimées se font entendre en politique et en culture. 

L’industrie des loisirs voit le jour et c’est au cœur de cette effervescence générale que des icônes intemporelles apparaissent dans l’architecture et le design.

Christian Schad, Maika, 1929

Huile sur bois, 65 x 53 cm

Collection particulière

© 2020 ProLitteris, Zurich


Theodore Lux Feininger, Xanti

Schawinsky, Sans titre, vers 1927

Photographie n/b peinte, 23,2 x 17,9 cm

Collection particulière

© Succession Theodore Lux

Feininger, The Xanti Schawinsky Estate

Varvara Fiodorovna Stepanova,

Sans titre, 1929/1930

Collage (papier journal) sur papier

31,8 x 23,8 cm

Collection particulière, Zurich

© Succession Varvara Fiodorovna Stepanova


László Moholy-Nagy, LIS, 1922

Huile sur toile, 131 x 100 cm

Kunsthaus Zürich, 1981

Chanel imagine sa petite robe noire, Le Corbusier, Perriand et Jeanneret créent leur célèbre fauteuil club, Maragrete Schütte-Lihotzky conçoit la cuisine de Francfort alors que Moholy-Nagy modifie l’approche de la photographie avec son concept de Nouvelle Vision. 

 

Ces icônes du modernisme sont toujours des sources d’inspiration et de convoitises dans l’univers du 21ème siècle qui continue à les imiter ou à les désirer avec ardeur.

 

L’exposition présente également des artistes contemporains qui s’intéressent à l’esthétique et aux thématiques des années 20. 

 

« Les années dorées » comme les appellent les germanophones ont laissé libre cour à la pluralité des moyens permettant aux artistes d’exercer leur fonction d’activistes.

Cette exposition cultive l’esthétisme comme forme d’interrogation sur les questions sociales et économiques actuelles.

 

Ces œuvres des années 20 ont largué les amarres d’un bateau ivre dont les vagues déferlent encore en rafales sur notre époque… quand la beauté s’interroge, elle questionne avec force et grâce. 


Lajos Kassák, Bildarchitektur

(Architecture d’image), 1923

Huile sur carton, 25,4 x 17,5 cm

Kunsthaus Zürich, don de la fondation

Dr Georg et Josi Guggenheim.

2004, © Succession Lajos Kassák

Fabian Marti, Cosmic Giggles Series (IX), 2010

Collage, tirages gélatino-argentiques (photogrammes), Pièce unique, 59 x 46 cm,

Kunsthaus Zürich, collection photographique 2010, Photo: courtesy de l’artiste et

Galerie Peter Kilchmann, Zurich

© Fabian Marti


Zürcher Kunstgesellschaft Postfach 

CH 8024 Zürich 

 

Tel. +41 (0)44 253 84 84 Fax +41 (0)44 253 84 33

www.kunsthaus.ch info@kunsthaus.ch

 

Museum Heimplatz 

1 Direktion Winkelwiese 4, 

CH 8001 Zürich

 

Cette exposition sera ensuite présentée au Musée Guggenheim de Bilbao.

Une coproduction réalisée avec les Festspiele Zürich.

Avec le soutien de l’Association Zürichoise de l’Industrie de la Soie

Marianne (My) Ullmann, Bescheiden

(Modeste), 1925

Tempera sur toile, 61,2 x 61,2 cm

Université des arts appliqués de Vienne

collection artistique et archives

© Succession Marianne (My) Ullmann