Art is divine

TADAO ANDO

Lumière intérieure

Micha Christos

Centre Pompidou

Paris

10 octobre 2018 - 31décembre 2018

Musée d’art moderne de Fort Worth 2002 

© Mitsuo Matsuoka.

Eglise de la lumiere 1989 

© Mitsuo Matsuoka

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Centre Pompidou présente une importante exposition rétrospective sur l’architecte japonais Tadao Ando.

A cette occasion, cette grande figure de l’architecture contemporaine s’interroge sur les principes de sa création.


Musee historique de Sayamaik 

© Mitsuo Matsuoka.

 

 

 

 

 

 

 

Né en 1941 à Osaka au Japon, Tadao Ando, passionné d’architecture, a abandonné une carrière de boxeur professionnel avant d’entamer un tour de monde initiatique en 1965 pour se former à l’architecture. 

 

C’est dans sa ville de naissance qu’il crée sa propre agence en 1969. A contre courant de la tendance technologique de l’architecture des années 70, ses créations sont toujours sobres et épurées. 

 

Dès ses débuts, il aime à utiliser le béton lisse en des volumes géométriques simples. 

Awaji Yumebutai 1999 

© Mitsuo Matsuoka.


 Eglise sur l’eau 1988

© Yoshio Shiratori

 Maison Koshino 1981-1984 

© Shinkenchiku-sha

Benesse House Museum Oval 

Naoshima 1992-1995

© Mitsuo Matsuoka


 Maison Koshino 1981-1984 

© Shinkenchiku-sha

Shanghai Poly Grand Theater 2014 

© Shigeo Ogawa

 

 

 

 

 

 

 

 

Soucieux du rapport de ses constructions à l’âme et au corps, il y intègre des éléments naturels tels que la lumière et l’eau. « Il faut que l’architecture accueille la joie de vivre des hommes. Sinon, notre corps n’est pas attiré vers elle. » déclare–t-il. Pour ce faire il réfléchit sans cesse au lien entre volumes tridimensionnels, hauteur, surface et dimension.

 

La lumière est le fil rouge de ses créations. « Ce que j’ai senti en observant des églises romanes... c’est que seule la lumière était l’espoir. J’ai créé l’Église de la lumière en me demandant si le symbole de la communauté, ce n’était pas la lumière. 

 

L’architecture consiste aussi à créer des lieux pour la communauté. Je réalise mes architectures en me demandant comment je pourrais concevoir des choses qui restent gravées dans l’âme des hommes pour l’éternité. »


Liangzhu Village Cultural Art Center 

2015 

© Vanke

Tadao Ando a reçu de nombreux prix et distinctions internationales parmi lesquels le prestigieux Prix Pritzker d’architecture en 1995, aux Etats-Unis. Plus de 300 projets sont répertoriés dans le monde entier au cours de ses cinquante années de carrière.

La rétrospective du centre Pompidou présente environ 50 projets majeurs avec 180 dessins, 70 maquettes originales ainsi que de nombreux diaporamas.  

 

La scénographie de l’exposition imaginée par Tadao Ando et réalisée en collaboration avec son agence, s’articule autour de quatre grands thèmes, la forme primitive de l’espace, le défi de l’urbain, la genèse du paysage et le dialogue avec l’histoire. 

L’architecte dévoile à cette occasion ses propres photos, ses carnets de voyage et ses dessins à la mine de plomb qui, jusqu’alors, n’avaient jamais été exposés au public.

Colline du Bouddha 2015 

© Shigeo Ogawa

Tadao Ando 

© Kazumi Kurigami

En cette grande exposition, sont mises en lumière des réalisations clefs de sa carrière comme la maison Azuma à Sumiyoshi (1976), Naoshima et son dialogue avec la nature, de 1988 à nos jours, l’Église de la Lumière (1989) ou encore La Bourse de Commerce à Paris (automne 2019).

 

Tadao Ando laisse le vent de son âme insuffler un pur esprit à ses créations et baigne ainsi son œuvre 

de cette poésie intemporelle de lumière intérieure.

Espace de méditation 

UNESCO 1995 

© Tadao Ando


Festival 1984 

© Tadao Ando

Centre Pompidou

75191 Paris cedex 04

00 33 (0)1 44 78 12 33

 

métro

Hôtel de Ville, Rambuteau

 

Horaires

Exposition ouverte de 11h à 21h

tous les jours, sauf le mardi

Nocturnes tous les jeudis

jusqu’à 23h pour les expositions

en Galeries 1 et 2