Art is divine

Sculpteur de Vie

Par Micha Christos

THE BARBICAN CENTER 

Londres

30 Septembre 2021 - 9 Janvier 2022

 

NOGUCHI

Artiste et Designer

Isamu Noguchi, Untitled, 1986. Basalt.

54 ¼ x 15 x 12 in.

Objects of Common Interest, Standing Stone, 2019.

Plastic, mirrored base. 137 13/16 x 48 1/16 x 24 ½ in.

Isamu Noguchi, Illusion of the Fifth Stone, 1970.

Aji granite. 47 x 66 ½ x 57 in. Isamu Noguchi, Unmei, 1970.

Basalt. 33 ¾ x 134 ½ x 43 ½ in

Objects of Common Interest, Offerings–Rock II, 2000.

Opal resin. 16 x 15 x 8 in.

Isamu Noguchi, Garden Table, 1983. Granite.

4 x 62  7/8x 62 7/8 in.

Objects of Common Interest, Offerings–Rock III, 2000.

Opal resin. 11 x 11 x 10 in.

Isamu Noguchi, Practice Rocks in Placement, 1982–83. Aji granite.

Dimensions variable.

Isamu Noguchi, Indian Dancer, 1965–66. Granite.

60 1/4 x 34 5/8 x 17 3/8 in. (153 x 87.9 x 44.1 cm)

Limestone base: 14 x 22 x 15 in. (35.6 x 55.9 x 38.1 cm)

 

 

En collaboration étroite avec le Noguchi Foundation and Garden museum, l’exposition de Londres au Barbican Center célèbre le sculpteur américain d’origine japonaise Isamu Noguchi (1904-1988), l’un des artistes les plus expérimentaux et pionniers du XXe siècle. 

Le Barbican center lui rend un vibrant hommage en explorant la carrière kaléidoscopique de ce véritable mathématicien de l’art.

Cette exposition, première rétrospective européenne depuis 20 ans, se concentre sur Noguchi en tant que citoyen du monde dans son approche risquée de la sculpture comme milieu de vie.

Isamu Noguchi, sculpteur majeur du 20ème siècle, était le fils du poète japonais Yoneijiro Noguchi et de l’écrivain américaine Leonie Gilmour. Il vécut son enfance au Japon et son adolescence aux Etats-Unis. 

Sa vie est peuplée de voyages entre l’Orient et l’Occident, entre des pôles opposés des Etats-Unis à l’Europe, du Japon à la Chine, du Mexique à l’Inde, de l’écriture au design, du théâtre au paysagisme.Après avoir commencé des études de médecine, il se tourne vers la sculpture et travailla dans l’atelier de Constantin Brancusi en 1927 qui lui apprend la saveur de la lenteur.« …Rien ne sert de chercher des solutions immédiates ; il faut chercher dans son for intérieur. Dans mon travail, je recherche quelque chose d’irréductible, une absence d’artifice et d’ingéniosité », devait expliquer le maître, bien des années plus tard. 


Objects of Common Interest, Inflatable Light I, 2021.

Inflatable, metal, LED. 39 7/16 x 23 in.

Inflatable Light II, 2021. Inflatable, metal, LED. 51 ¼ x 23 in.

Tube Light Columns, 2019. Light, acrylic, mirrored metal plate.

129 ½ x 55 x 5 in. 133 1/16 x 55 x 5 in.

Metamorphic Rocks, 2021. Cast gel, metal, casters.

14 15/16 x 14 15/16 x 18 ½ in.

Tube Chair, 2018. Foam, fabric. 57 x 30 ½ in.

Rock Side Tables, 2021. Opal resin, glass. Dimensions variable.

Dans cet esprit, il demeurera très influencé par son apprentissage de la peinture chinoise traditionnelle ainsi que par le mouvement Mingei. 

Ses expérimentations artistiques le conduisent à s’intéresser à de nombreuses disciplines. Noguchi exprimera son art à travers la sculpture qu’il retranscrira dans ses créations de meubles, de luminaires, de céramiques comme dans son architecture et ses scénographies. 

Dès 1935 il collabore avec la danseuse Martha Graham et la chorégraphe Ruth Page ainsi il réalise des décors de scène pour une vingtaine d’œuvres majeures. 

« Tout est sculpture. Tout matériau, toute idée née sans entrave dans l’espace » Noguchi a sculpté la pierre, le bois, l’aluminium et la céramique mais aussi l’air qui l’entoure car tout est vibration dans son art. Pour Noguchi la sculpture est la « force vitale de notre vie quotidienne » et son art « enseigne aux êtres humains à devenir plus humains ».

La quête d’harmonie, de paix, le désir impérieux d’améliorer la vie, la notion d’utilité loin du futile ont conduit Isamu Noguchi à repousser sans cesse les limites de son art. 

 

 

Noguchi a su insuffler son âme en chacune de ses œuvres 

et faire battre à jamais son cœur

en chacune de ses créations.

Isamu Noguchi, Untitled, 1982. Granite, hot-dipped galvanized steel. 6 ½ x 12 ½ x 22 in.

Isamu Noguchi, Freeform Sofa and Ottoman.

Designed c. 1948 for Herman Miller; Vitra reissue (2002– ).

Fabric and stuffing over wood.

Sofa: 27 ½ x 118 x 84 in. Ottoman: 12 x 47 ¼ x 28 in.

Isamu Noguchi, Neo-Lithic, 1982–83. Hot-dipped galvanized steel. 72 ¼ x 28 ¼ x 16 ¼ in.

Isamu Noguchi, Akari B, 1954. Paper, bamboo, metal, electrical components. 92 ½ x 18 x 18 in.

Isamu Noguchi, Akari 20N, 1968. Paper, bamboo, metal, electrical components. 23 ½ x 16 ½ x 16 ½ in.

Isamu Noguchi, Akari 21N, 1954. Paper, bamboo, metal,

electrical components. 43 ½ x 33 x 33 in.


[ Blue steel pieces ] ISOMU NOGUCHI

Objects of Common Interest, Formations, 2018. Steel. Dimensions variable.

Photograph of Temple of Apollo at Delphi, Greece, c. 1949.

The Noguchi Museum Archives, 

Isamu Noguchi, Ziggurat, c. 1968. Seravezza marble.

7  x 37 x 23 in. Base: 35 x 24 x 11 ½ in.

Isamu Noguchi (with Louis Kahn), Riverside Playground, Amphitheater Study, 1961–62.

Plasticine, plywood. 5 x 28 x 27 ¼ in. Riverside Playground, 1965. Plaster.47 x 52 x 20 in.

[in background]

Isamu Noguchi, Akari BB1-30 DL, base c. 1954, shade c 1963.

24 x 8 x 8 in. unfinished work, n.d. Granite.