Art is divine

L'Eveil du Rêve

Micha Christos

Kunsthaus Zürich

 

MAGRITTE, DIETRICH, ROUSSEAU

OBJECTIVITE VISIONNAIRE

 

Zürich

9 Mars au 8 Juillet 2018

Félix Vallotton

Hautes  Alpes, glaciers et pics neigeux 1919

Huile sur toile, 73 X 100 cm

Kunsthaus Zürich, Fondation Gottfried Keller

Office Fédéral de la  Culture, Berne , 1978

René Magritte

Les Grâces Naturelles 1964

Huile sur toile , 55,5 cm X 46,5 cm

Kunsthaus Zürich, don de Walter Haefner, 1993

© 2017 ProLitteris, Zürich

Elie Lascaux

L’Eglise devant la mer, 1927

Huile sur toile, 61 X 50 cm

Kunsthaus Zürich, 2015

© 2017 ProLitteris, Zürich

 

 

 

 

 

 

 

Du 9 mars au 8 juillet 2018,  le Kunsthaus Zürich présente plus de 55 œuvres de la peinture  figurative créées entre 1890 et 1965 , courant qui a été  tout  aussi essentiel pour  l’art moderne que pour l’abstraction. 

 

Ces créations ont toutes en commun une représentation à la fois objective et visionnaire. Les artistes réunis en cette collection offrent une peinture aisément compréhensible au premier abord mais avec une dimension onirique et visionnaire du mythe au-delà du réalisme.

 

En effet, dès le début du développement de la peinture moderne au milieu du 19e  siècle, les moyens artistiques prennent de  plus en  plus  d’importance  par rapport  au contenu. 


Lous Vivin

Paris, Les Halles Centrales et l’église Saint-Eustache, 1929

Huile sur toile, 48 X 64,5 cm

Kunsthaus Zürich, 1938

 

 

 

 

 

 

 

Les œuvres interpellent non pas par la peinture proprement dite, mais par des rythmes formels devenant autonomes et par des  motifs scéniques faisant  passer du  connu à  l’inconnu.  

 

La  peinture,  bien qu’elle paraisse descriptive, devient ainsi une alternative originale  à la vision réaliste du monde.La Nouvelle Objectivité est  un exemple de retour au  figuratif  et d’abandon de l’avant-garde après la césure brutale de la Première Guerre mondiale.  

 

En même temps, il n’est pas rare  que le  réalisme apparent recèle une distanciation nourrie  d’une condensation quasi hypnotique du regard et donne ainsi à la réalité un surcroît de présence fascinant.

Camille Bombois

                                                       La Forêt : l’hiver, vers 1925-1930

Huile sur toile, 102 X 81,5 cm

Kunsthaus Zürich, Fondation Rolf et Margit Weinberg, 2003

© 2017 ProLitteris, Zürich


Adolf Dietrich

Portrait d’un neveu de l’artiste 1929

Huile sur carton, 82,5 X 54,5 cm

Kunsthaus Zürich, don de Dr Franz Meyer, 1942

© 2017 ProLitteris, Zürich

Camille Bombois

Autoportrait, sans date

Huile sur toile, 81,5 X 54 cm

Kunsthaus Zürich, don de Mme M. Meyer- Malher et Mme Marian von Castelberg-Meyer, 1987

© 2017 ProLitteris, Zürich


Ernst George Rüegg

Nocturno, 1947

Huile sur toile, 79 cm x 66,5 cm

Kunsthaus Zürich, legs Irène Rüegg

© Succession Ernst Rüegg

 

 

 

 

 

Les dadaïstes et les surréalistes en réaction à la Guerre ont cherché à exprimer des mondes inconscients. 

 

Au-delà de toutes conventions et  de  tout refoulement,  ils sont partis à la découverte d’une existence telle qu’elle peut  s’exprimer dans  les  rêves jusqu’aux frontières jamais explorées. Magritte invite ainsi la peinture figurative dans l’univers de l’absurde.

 

L’exposition rassemble des œuvres au magnétisme surprenant et trop rarement présentées. 

 

Cette modernité figurative ouvre un large spectre à une vision qui renouvelle l’essence profonde des choses que l’avant-garde avait bannies.


Julius Bretz

Arbres fruitiers, vers 1910

Huile sur toile, 65 X 80 cm

Kunsthaus Zürich, don du Verband der Kunstfreunde 

in den Ländern am Rhein, 1911

©Nachlass Julius Bretz

Henri Rousseau

Portrait de Monsieur X (Pierre Loti), 1906

Huile sur toile, 61 X 50 cm

Kunsthaus Zürich, 1940

 

 

 

 

De Böcklin à Dalí, de Vallotton à Dietrich, des mondes étranges de Rousseau aux oiseaux marmoréens de Magritte, ces œuvres ouvrent l’imaginaire à des dimensions infinies au-delà de toute interprétation rationnelle, une véritable poésie hypnotique de l’œil.

 

 

 

 

Kunsthaus Zürich

Heimplatz 1, 

CH–8001 Zurich

 

 +41 (0)44 253 84 84, www.kunsthaus.ch

Ven–dim/mar 10h–18h, mer/jeu 10h–20h.

 

www.kunsthaus.ch


Félix Vallotton

Coucher de soleil, Villerville, 1917

Huile sur toile, 55,5 X 97 cm

Kunsthaus Zürich, Vereinigung Zürcher Kunstfreunde, 1977