Art is divine

Le Mystère Inca

Par Micha Christos

CITE DE L’ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE

PALAIS DE CHAILLOT

Trocadéro - Paris

 

MACHU PICCHU

Les Trésors du Pérou

Vue aérienne du colibri dans la pampa de Nasca. © Heinz Plengue  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec plus de 190 pièces originales, réunies pour la première fois et dont certaines ne sont encore jamais sorties du Pérou, l’exposition «Machu Picchu et les trésors du Pérou» nous fait plonger dans l’environnement fascinant et mystérieux des Incas. Ces héritiers des civilisations de l’ancien Pérou ont bénéficié de leurs avancées prodigieuses en matière de technologies, d’écologie, d’architecture et d’art. Pendant plus de 3000 ans, l’univers des sociétés de l’ancien Pérou a façonné la grande et prestigieuse histoire des Andes.

Machu Picchu © World Heritage Exhibitions

Basalt. 33 ¾ x 134 ½ x 43 ½ in


Coiffe frontale avec félin et condors

ML100770

Culture Mochica 100 - 800 apr. J.-C.

Or 18 carats 78.5% Au, 12.5% Ag et 9% Cu 

Longueur : 22,4 cm Largeur : 25,6 cm 

Epaisseur de la feuille d’or : 0,07 mm

Côte nord © Musée Larco, Lima-Pérou.

 

 

 

 

L’exposition part à la découverte des grandes figures et des croyances de ces peuples à travers des œuvres exceptionnelles liées aux rites de leurs civilisations. Les céramiques, les masques funéraires et les parures en or parlent de ces rituels au cœur desquels la mort était aussi importante que la vie. En effet, les Incas vouaient un culte aux ancêtres et accordaient un grand soin et une attention quotidienne à leurs morts. Grâce à la sécheresse de leur climat, les corps des défunts étaient déshydratés sur les cimes et se conservaient des siècles sans momification.

Les Incas rendaient hommage à leurs chers disparus ou aux divinités par le sacrifice humain lors de grandes occasions. Lors du décès d’un roi, ses épouses et serviteurs étaient enterrés avec lui pour l’escorter dans l’au-delà. 

Le « Grand don » ou cérémonie du Qhapac Hucha réunissait les différentes provinces lors des guerres ou des pandémies pour faire des offrandes d’or, d’argent, de tissus précieux, de bétail et de jeunes enfants dont on arrachait le cœur et qui devenaient l’objet de cultes locaux. 

Les Incas faisaient de nombreuses fêtes, ils trinquaient avec leurs ancêtres en buvant énormément de chicha, bière de maïs fermentée qu’ils renversaient également sur la Terre-mère Pachamama pour la fertiliser et la faire participer aux festivités.


Lanzon Chavin dans le temple de Chavin de Huantar, Pérou. 

© Heinz Plengue.  

 

 

La chicha était servie dans des kéros, gobelets en céramique appelée urpu ou aryballe en raison de sa ressemblance avec la céramique grecque du même nom. Autre cérémonie des plus importantes, l’Inti Raymi, la fête du Soleil, astre splendide, il dispense son essence sur les récoltes et tous les êtres, il est donc le dieu de vie par excellence.

 

Les chefs d’œuvre et objets symboliques des plus grands musées péruviens sont intégrés dans une mise en scène immersive grâce à la réalité augmentée qui permet aux visiteurs de pénétrer de plein pied dans un environnement monumental virtuel.  Un Escape Game vient également animer le parcours pour les aventuriers de tous âges.

 

Le Machu Picchu, citadelle inca installée dans les hautes montagnes des Andes au-dessus de la vallée de la rivière Urubamba, fut construite au XVe siècle. Abandonnée par la suite, elle demeure célèbre pour sa conception originale en blocs immenses de pierres sèches sans mortier.L’ensemble architectural est unique de par sa vue panoramique et ses alignements astronomiques. 

 

Les raisons de son édification demeurent un mystère enfermé dans les nœuds secrets du Quipus, ce système d’écriture tridimensionnel fondé sur des cordelettes portant des nœuds, les khipu.

 

Première expédition du Machu Picchu en réalité virtuelle, cette exposition est un fabuleux voyage dans l’espace et dans le temps, une aventure digne des plus grands explorateurs en quête de mystères.

Animal lunaire rampant

ML010847

Culture Mochica 100 - 800 apr. J.-C.

Céramique à anse étrier

Longueur : 20,1 cm Largeur : 13,7 cm

Côte nord © Musée Larco, Lima-Pérou.


Ornements d’oreilles avec mosaïque de l’oiseau-guerrier

ML100849, ML100850 Culture Mochica 100 - 800 apr. J.-C.

Or, turquoise massive verte, turquoise, sodalite, nacre, coquillage de spondyle

Diamètre : 10 cm Largeur : 9,9 cm 

Côte nord © Musée Larco, Lima-Pérou.