Love is ALL

Le Maître à Rêver

Par Micha Christos

DIORAMA © Kristen Pelou

DIORAMA © Kristen Pelou

DIOR GALERIE THE DIOR BALL © Kristen Pelou

 

 

Christian Dior tomba littéralement amoureux de cet hôtel particulier du 30 de l’avenue Montaigne. Il y débuta avec trois ateliers, un studio minuscule, un salon de présentation, une cabine, un bureau de direction et six petits salons d’essayage. 

 

Aujourd’hui, son «refuge merveilleux» est devenu une légende aussi mythique qu’internationale et accueille avec faste et élégance la Galerie Dior, témoignage vivant de la créativité de son fondateur et de ses successeurs. 

 

La scénographie unique imaginée par Nathalie Crinière en ce lieu magique qui reçoit tant de célébrités depuis des années symbolise à merveille l’esprit de la haute couture et immortalise son histoire. 

 

Les modèles et leurs croquis originaux, les accessoires et les pièces d’exception forment un magnifique palais mémorial et perpétue l’âme de la maison. 

 

Les décors au fil des sources d’inspiration, jardins fastueux, bals de légende et beautés des petites mains mettent à l’honneur toutes les facettes de ce patrimoine si précieux. Un millier de créations de 1947 à nos jours sont ainsi présentées en un somptueux «Diorama».

 

La Galerie Dior évoque la richesse d’un passé qui construit chaque jour un très bel avenir. 

DIOR GALERIE MISS DIOR © Kristen Pelou


DIOR GALERIE THE ATELIERS OF DREAMS © Kristen Pelou

DIOR GALERIE CHRISTIAN DIOR 1905-1957 © Kristen Pelou 

Christian Dior a créé un empire de femmes fleurs et le New Look est devenu synonyme de jeunesse éternelle et une source d’inspiration pour chaque génération de ses successeurs Yves Saint Laurent, Marc Bohan, Gianfranco Ferre, John Galliano, Raf Simons et Maria Grazia Chiuri. 

 

Sa «ruche», véritable essaim de virtuoses, a donné naissance à l’essence de la beauté et la quintessence de l’éternel féminin en préservant des techniques ancestrales au côté de perpétuelles idées novatrices.

 

La Galerie offre à ses visiteurs un voyage au cœur de l’histoire de Dior, ouvrant ses portes sur ses lieux les plus secrets amoureusement préservés et délicatement rénovés en conservant leur état originel.

 

Un final en apothéose dévoile les couleurs du temps de l’aube au ciel étoilé. En ce jardin des délices, le Café Dior offre une valse de saveurs orchestrées par Jean Imbert. En un doux écho le 28 avenue Montaigne célèbre l’art d’offrir cher à Monsieur Dior en une myriade de précieux souvenirs.

 

Une échappée hors du temps, un instant de grâce 

capturé en son vol d’éternité...


DIOR GALERIE DIOR BALL © Kristen Pelou