Art is divine

Poète de l'Horizon

Micha Christos

David Zwirner 

Paris

108 Rue Vieille du Temple, Paris III 

 

Francis Alÿs

Don’t Cross the Bridge Before You Get to the River

Francis Alÿs

Untitled (Study for ‘Don’t Cross the Bridge Before You Get to the River’)

2007-2008

© Francis Alÿs

Courtesy the artist and David Zwirner

Francis Alÿs

Untitled (Study for ‘Don’t Cross the Bridge Before You Get to the River’)

2007-2008

© Francis Alÿs

Courtesy the artist and David Zwirner

 

 

 

 

La galerie de David Zwirner présente à Paris l’exposition « Don’t Cross the Bridge Before You Get to the River » de l’artiste belge Francis Alÿs.  

Né en 1959 à Anvers et installé au Mexique depuis 1986 après des études d’architecte, Francis Alÿs a déjà sa place dans de nombreux musées à l’international. Reconnu mondialement, il représentera son pays d’origine lors de la biennale de Venise en 2022.

Cette première exposition à Paris rassemble des œuvres réalisées autour d’une action qui s’est déroulée simultanément sur les rives opposées du détroit de Gibraltar, à Tanger au Maroc et à Tarifa en Espagne, le 12 août 2008. 

 

 

 

 

Les questions d’urbanisation et l’agitation sociale sont à la base des motivations de Francis Alÿs en tant qu’artiste visuel.

Connu pour ses projets ambitieux, Francis Alÿs fait appel au film documentaire, à la peinture, à la photographie, à la performance et à la vidéo pour exprimer à travers sa sensibilité et son imaginaire ses préoccupations anthropologiques et géopolitiques au cœur du quotidien.

Il décrit lui même son travail comme «une sorte d’argument discursif composé d’épisodes, de métaphores ou de paraboles».

La liberté de mouvement, sujet des plus sensibles de nos jours, est au centre de ses préoccupations.


Francis Alÿs

Untitled (Study for ‘Don’t Cross the Bridge Before You Get to the River’)

2007-2008

© Francis Alÿs

Courtesy the artist and David Zwirner

Francis Alÿs

Installation view of “Wet feet_dry feet: borders and games” Tai  Kwun Contemporary, 28 Oct 2020-Feb 2021. 2020-2021 © Francis Alÿs

Courtesy the artist and David Zwirner Wet feet__dry feet: borders and games at Tai Kwun Contemporary by Kwan Sheung Chi.

 

 

Depuis 2004, Francis Alÿs s’est intéressé aux conflits socio-politiques inhérents aux zones frontalières, réalisant des œuvres dans des lieux interstitiels tels que le détroit de Gibraltar, la ville de Jérusalem, la frontière turco-arménienne, les eaux extraterritoriales entre La Havane et Key West en Floride, ou la région du canal de Panama. « Don’t Cross the Bridge Before You Get to the River » est un exemple parfait du présupposé d’Alÿs selon lequel le poétique et le politique sont intimement liés. 

Pour illustrer son propos, Francis Alÿs a réalisé une vidéo montrant des enfants tenant des bateaux - chaussures sur la plage de Tarifa et d’autres sur la plage de Tanger. Ils jouent dans les vagues et chaque ligne de participants essaye de rejoindre l’autre mais la marée les ramène inexorablement vers le rivage. Francis Alÿs tente ainsi de répondre à sa question  

« Les deux lignes se rencontreront-elles dans la chimère de l’horizon ? »

 

 

L’artiste a réalisé parallèlement à ces images un ensemble de peintures, de sculptures et de dessins pour plonger en son âme dans une combinaison de motifs mêlant l’abstraction au réalisme. 

 

 

 

En ses toiles passe une infinie douceur empreinte 

de force et de détermination. 

Ses silhouettes d’enfant arpentent l’univers tels des géants portant l’humanité inachevée en des bateaux qui voguent dans le ciel des océans. 

En ses yeux l’immense devient minuscule et l’infiniment petit grandit… 


Francis Alÿs

Untitled (Study for ‘Don’t Cross  the Bridge Before You Get to the River’) 2007-2008

© Francis Alÿs Courtesy the artist and David Zwirner