Love is ALL

Maître de l' Impossible

Par Micha Christos

MAURITS CORNELIS ESCHER

Impression of installation and prints in the Architecture room in the exhibition Escher – Other World by Gijs Van Vaerenbergh

M.C. Escher, Hand with Reflecting Sphere, 1935, lithograph. 

Collection Kunstmuseum Den Haag.

 © The M.C. Escher Company – Baarn – Holland. All rights reserved. www.mcescher.com

M.C. Escher, Sky and Water I, 1938, woodcut. Collection Kunstmuseum Den Haag. 

© The M.C. Escher Company – Baarn – Holland. All rights reserved. www.mcescher.com

M.C. Escher, Waterfall, 1961, lithograph. Collection Kunstmuseum Den Haag. 

© The M.C. Escher Company – Baarn – Holland. All rights reserved. www.mcescher.com


M.C. Escher, Other World, 1947, wood engraving and woodcut in black, reddish brown and green, printed from three blocks. Collection Kunstmuseum Den Haag. 

© The M.C. Escher Company – Baarn – Holland. All rights reserved. www.mcescher.com

En 2023, cela fera 125 ans depuis la naissance de Maurits Cornelis Escher (1898-1972)  et la plus grande collection muséale au monde d’œuvres d’Escher, le Kunstmuseum Den Haag et Escher in The Palace seront au centre de cette année anniversaire très spéciale.

Avec quatre expositions ainsi qu’une multitude d’activités dans la ville organisées en collaboration avec des partenaires culturels, des écoles, des communautés locales et des entreprises, en 2023 La Haye sera véritablement la ville d’Escher. Au cours de l’année anniversaire, un certain nombre de bâtiments du centre de La Haye seront donc« habillés » dans le style Escher.

Né à Leeuwarden le 17 juin 1898, il a commencé à étudier l’architecture au Collège technique de Delft, ville de Vermeer. Il quitte cependant rapidement Delft pour poursuivre sa formation à l’École d’architecture et des arts décoratifs de Haarlem. Là, encouragé par son professeur de techniques graphiques Samuel Jessurun de Mesquita, il passe de l’architecture à l’art graphique en 1919. Après avoir terminé sa formation, il voyage à travers l’Europe du Sud. 

Amoureux de l’Italie où il s’installe après son mariage, il est également fasciné  par l’Espagne. 

Peu à peu les paysages qu’il visite sont remplacés par ceux de son imaginaire.

Graveur de la première heure à ses dernières œuvres, 

Escher est à jamais l’artiste de l’éternité et de l’infini.


Impression of installation and prints in room Infinity in the exhibition Escher – Other World by Gijs Van Vaerenbergh