Luxury is freedom

Dior - Douceur Rose -

Par Alessandra Cenna

Illustration de René Gruau pour Miss Dior, 1983 

© René Gruau 

 www.renegruau.com

Pergola du jardin Les Rhumbs dessinée par Christian Dior vers 1920 

© Ambroise Tézenas pour le livre Dior par Amour des Fleurs, Editions Flammarion 2020

 

 

 

 

 

 

 

Depuis 1997, le Musée Christian Dior à Granville consacre, chaque année, une exposition sur un thème lié à l’œuvre et à l’inspiration du grand couturier français. 

Jusqu’à la fin du mois d’octobre, «Dior en Roses” propose un regard privilégié sur l’héritage de la rose dans l’histoire de la Maison Dior. 

La passion de Christian Dior pour la reine des fleurs s’est perpétuée grâce aux six Directeurs Artistiques qui l’ont suivi depuis 1957, année de son décès prématuré. Yves St Laurent, Marc Bohan, Gianfranco Ferré, John Galliano, Raf Simons et Maria Grazia Chiuri ont tous continué à rendre hommage à la belle corolle si bien immortalisée en littérature par les sonnets de Ronsard. Le musée est abrité dans la maison construite à la fin du XIXe siècle et achetée par les parents de Christian Dior en 1906, juste après sa naissance. 

Cette demeure deviendra une maison de vacances après le départ de la famille Dior pour Paris en 1911 mais, en 1929, le père de Christian, ruiné par la crise, sera contraint de la vendre.


Paul César Helleu, Jeté de fleurs sur une table de jardin, vers 1636 (44x74 cm ; huile sur toile, num inv 2010.1.28) 

© Bayonne, musée Bonnat-Helleu - cliché A. Vaquero

Enfant, le petit Christian découvrit le jardinage à Granville. Cette maison nommée “Les Rhumbs” surplombe la baie du Mont Saint Michel et se dresse fièrement sur une merveilleuse falaise. Il fût initié à la magie florale par sa mère et sa très aimée sœur Catherine, sa muse et sa confidente de chaque instant.

Christian Dior chercha toute sa vie à retrouver les bonheurs de son premier jardin dans les propriétés dont il se rendra acquéreur comme le « Moulin du Coudret » à Milly-la-Forêt et « la Colle Noire » en Provence.

« Les Rhumbs » ont à jamais évoqué pour lui ce mythe inoubliable qui a su nourrir à jamais son inspiration artistique.

La rose, en tant que motif, forme et couleurs, se retrouve avec le muguet et le jasmin au fil de ses collections. La reine des fleurs sera à l’origine de sa fameuse silhouette de la « Femme fleur » de son premier défilé en 1947. A la fin de la guerre, elle incarne à merveille  une joie de vivre retrouvée avec ses épaules douces, sa taille fine et ses larges jupes comme des pétales.

La rose se retrouve également au cœur de ses parfums comme le tout premier « Miss Dior » qui ouvrira le bal à de nombreuses senteurs.

Robe de grand gala Tableau Final, Christian Dior, collection Haute Couture

 printemps-été 1951, ligne Naturelle. 

Photographie de Willy Maywald colorisée 

© Association Willy Maywald  ADAGP, Paris 2021.


Villa Les Rhumbs, musée Christian Dior 2 © Benoit Croisy, coll. ville de Granville.

Illustration de René Gruau pour le parfum Miss Dior, 1966 

© René Gruau - www.renegruau.com

 

 

 

Romantique et délicate dans ses tonalités les plus pâles ou intense à l’image de la femme fatale, la rose est pour Christian Dior l’indispensable au féminin.

L’exposition permet de découvrir de superbes modèles Haute Couture mais aussi des accessoires au côté d’œuvres d’art de René Gruau à Raoul Dufy.

Les photographies et les films retracent la vie et la notoriété de Christian Dior qui habilla les femmes les plus belles et les plus célèbres, de Brigitte Bardot à Ava Gardner et de Rita Hayworth à Ingrid Bergman.

Cette incroyable maison rose en son parterre aux senteurs précieuses offre à ses visiteurs toute la douceur surannée de ses souvenirs. 

Le temps suspend son vol en un parfum d’éternité.

 

 

 

DIOR EN ROSES

 jusqu’au 31 octobre 2021 

Musée et Jardin Christian Dior

Villa Les Rhumbs - Granville   

 www.musee-dior-granville.com