Luxury is freedom

- Rêve en Dior -

MUSEE DES ARTS DECORATIFS CHRISTIAN DIOR COUTURIER DU REVE

Micha Christos

CHRISTIAN DIOR_ DESIGNER OF DREAMS_SCENOGRAPHY ©Adrien Dirand

 

 

 

 

Du 5 juillet 2017 au 7 janvier 2018, le musée des Arts décoratifs célèbre l’anniversaire marquant les 70 ans de la création de la maison Christian Dior. 

 

Cette exposition, riche et dense , invite le visiteur à découvrir l’univers de son fondateur et des couturiers de renom qui lui ont succédé présentant plus de 300 robes de haute couture conçues de 1947 à nos jours accompagnées de photographies, de toiles, de croquis et d’objets de mode.

 

« Après la femme, les fleurs sont

les créations les plus divines. »

déclarait Christian Dior.

 

Ce grand esthète a fait des roses de sa demeure familiale de Granville une maison de Haute Couture à Paris. Son New Look de femme-fleur révolutionna la mode avec sa jupe en corolle et son buste étroit en calice.

 

Cette délicatesse a conquis le monde et les couturiers jardiniers. Yves Saint Laurent, Marc Bohan, Gianfranco Ferré, John Galliano, Raf Simons et Maria Grazia Chiuri ont continuer à nimber de semis et de bouquets les plus belles créations de la maison.

CHRISTIAN DIOR_ DESIGNER OF DREAMS_SCENOGRAPHY ©Adrien Dirand


CHRISTIAN DIOR_ DESIGNER OF DREAMS_SCENOGRAPHY ©Adrien Dirand

Amoureux d’architecture et de peinture, Christian Dior a commencé comme galeriste et, déjà, il s’inspirait de Braque, de Picasso ou de Bérard pour dessiner ses envies de Haute Couture.

En 1947, à l’ouverture de sa maison de couture, se pressent collectionneurs et artistes dont il a exposé les œuvres. Ses successeurs ne manqueront pas de suivre son exemple en puisant leur inspiration chez Jackson Pollock pour Marc Bohan, chez Cézanne pour Gianfranco Ferré ou dans les ballets russes avec l’amitié de Cocteau et de Picasso pour John Galliano. Raf Simons s’est aussi rapproché de l’art contemporain en collaboration avec l’artiste californien Sterling Ruby et en créant des pastels d’après les œuvres de l’américaine Agnes Martin.

Grand admirateur du XVIIe siècle, Christian Dior va concevoir avec son ami Victor Grandpierre ce style de décoration néo-classique à l’élégante sobriété. Il plonge ses clientes dans une harmonie subtile de cadres ornés de nœuds à la Fontanges, de fauteuils à médaillon néo-Louis XVI sur un fond de moulures blanches et de boiseries gris Trianon.

Cette atmosphère parle du siècle des lumières et sert d’écrin à son rêve habillé de songes…

Christian Dior adore les bals, il crée avec passion des costumes à thème pour des Reines de la nuit mais aussi pour lui car il aime ces soirées fastueuses où il peut se laisser aller à exprimer toute sa fantaisie. John Galliano le rejoindra dans cette passion et Maria Grazia Chiuri embrasse aujourd’hui ce patrimoine de fêtes en parsemant de délicat pétales une de ses créations appelée New Junon en hommage à un modèle mythique de la collection dite Milieu de siècle de l’hiver 1949, dédié à la déesse de l’Antiquité.

LES ARTS DECORATIFS EXPOSITION «CHRISTIAN DIOR, COUTURIER DU REVE» 2017

©Luc Boegly


CHRISTIAN DIOR_ DESIGNER OF DREAMS_SCENOGRAPHY ©Adrien Dirand

 

LES ARTS DECORATIFS EXPOSITION «CHRISTIAN DIOR, COUTURIER DU REVE» 2017 ©Luc Boegly

CHRISTIAN DIOR_ DESIGNER OF DREAMS_SCENOGRAPHY ©Adrien Dirand

LES ARTS DECORATIFS EXPOSITION «CHRISTIAN DIOR, COUTURIER DU REVE» 2017 ©Luc Boegly

De sa Normandie natale, Christian Dior avait ses fenêtres grande ouverte sur l’Angleterre. Ses modèles le feront voyager dans le monde entier.

Il puisa comme tous ces successeurs dans l’art et la culture des cinq continents. Avec Yves Saint Laurent il partageait le même goût pour les sujets de la peinture espagnole, de Goya à Zurbaràn.  Les thèmes orientaux, de la calligraphie aux cerisiers en fleurs en passant par le costume chinois et la peinture d’Hokusai, le fascinent comme tous les couturiers qui ont repris la direction artistique de sa maison. 

Mais aussi les teintes des Amériques, du Mexique ou du Pérou, l’art ornemental africain, les parures Masai ou l’Antiquité égyptienne viennent compléter cette palette internationale jamais figée ni dans le temps ni dans l’espace.

 

Dior, un rêve d’enfant devenu réalité et qui fleurit dans les cœurs du monde entier… adoré.

 

 

 

 

 

CHRISTIAN DIOR COUTURIER DU REVE

jusqu’au 7 janvier 2018

LES ARTS DECORATIFS

107, rue de Rivoli – 75001 Paris

 +33 01 44 55 57 50

Métro : Palais-Royal, Pyramides, Tuileries

Ouvert du mardi au dimanche de 11 h à 18 h

Nocturne le jeudi jusqu’à 21 h 

www.lesartsdecoratifs.fr

 


LES ARTS DECORATIFS EXPOSITION «CHRISTIAN DIOR, COUTURIER DU REVE» 2017 ©Luc Boegly