Luxury is freedom

D'Or et D'Orient

Par Micha Christos

MUSEE 

DES ARTS DECORATIFS

Paris

21 Octobre 2021 - 20 Février 2022

 

Cartier et les Arts de l’Islam

Aux sources de la modernité

Ornement de tête 

Cartier, New York,Vers 1924

Platine, or blanc, or rose, diamants, plumes

Marian Gérard Collection Cartier © Cartier

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette exposition présentée au Musée des Arts Décoratifs montre les influences des arts de l’Islam sur la production de bijoux et d’objets précieux de la Maison de haute joaillerie Cartier, du début du XXème siècle à nos jours.Plus de 500 pièces de la Maison Cartier, chefs-d’œuvre de l’Art islamique, sont présentées pour retracer l’origine de l’intérêt pour les motifs orientaux.

 

Créée en 1847 par Louis-François Cartier, la Maison est spécialisée en vente de bijoux et d’objets d’art. Son fils Alfred reprend l’activité et y associe, en 1898, son fils Louis qui se passionne pour les pièces d’art islamique très en vogue à l’époque suite aux grandes expositions au Musée des Arts Décoratifs de Paris mais aussi à Munich. 


Diadème —Cartier, Londres 1936 Platine, diamants,

turquoises Vincent Wulveryck

Collection Cartier © Cartier

A  la recherche de sources nouvelles d’inspiration, Louis se plonge dans les motifs et les formes de cet art et son fils Jacques poursuit ce chemin avec ses voyages notamment en Inde dès 1911. Il part pour rencontrer les Princes à la recherche de perles et de pierres précieuses. 

 

Il développe une clientèle de Maharadjahs, il collecte des bijoux anciens pour les revendre et imagine des collections avec de nouvelles techniques de fabrication. La flexibilité remarquable des bijoux indiens donne naissance à des innovations en termes de montures et d’assemblages. En ce début de XXème siècle, Cartier utilise aussi des textiles orientaux pour ses sacs et ses accessoires. Dès 1904, la Maison s’inspire des compositions géométriques issues de l’art de l’Islam et devient un des précurseurs du style qualifié plus tard d’Art déco. Ces créations font entrer Cartier de pleins pieds dans la modernité. 

 

La direction artistique de Louis Cartier est marquée par les livres du monde iranien. Il crée à partir des médaillons centraux ornés de fleurons, il décompose et recompose les motifs  innovant dans ses associations de couleurs et de matières. Il marie ainsi lapis-lazuli et turquoise, jade et émeraude pour son célèbre décor de paon.Dans cet esprit, Jeanne Toussaint développera dans les années 1930 ses fameux sautoirs Tutti frutti inspirés du monde indien. 

 

Pour la première fois, le processus de création

d’une grande maison de joaillerie est mis en lumière

avec une grande richesse d’archives, de dessins

et de fonds photographiques.

Un pur joyau d’exposition, un rêve devenu réalité.

Collier draperie Cartier, Paris, commande de 1947

Or, platine, diamants,améthystes, turquoises

Commande du duc de Windsor pour

la duchesse de Windsor

Nils Herrmann Collection Cartier © Cartier


Etui à cigarettes ( détail) Cartier Paris 1930 - Or, platine, lapis-lazuli, turquoise,diamants

Nils Herrmann Collection Cartier © Cartier

Panneau de revêtement IranFin xive - xve siècle

Mosaïque de céramique Paris, musée du Louvre, département des

Arts de l’Islam, dépôt du Musée des Arts Décoratifs, Paris

© 2010 musée du Louvre /

Raphaël Chipault