Luxury is freedom

Un avenir électrique

Par Micha Christos

GUGGENHEIM

BILBAO

8 avril au 18 septembre 2022

 

MOTION 

 AUTOS ART ARCHITECTURE

by Norman Foster

Giotto Bizzarrini

Ferrari 250 GTO, 1962 Ten Tenths © Ben de Chair

MOTION. AUTOS, ART, ARHITECTURE

Alexander Calder

January 31 (31 Janvier ), 1950 Aluminium sheet and painted steel wire 385 x 575 cm

Centre Pompidou, Musée National d’Art Moderne / Centre de creation industrielle, Paris, Francia. Purchased by the State, 1950. Attributed 1959

© 2022 Calder Foundation, New York / VEGAP, Madrid

Jean Bugatti

Bugatti Type 57SC Atlantic, 1936 Merle & Peter Mullin, Melani & Rob Walton and the Mullin Automotive Museum Foundation

© Photograph by Michael Furman

Wifredo Ricart Pegaso Z-102 Cúpula , 1952 Louwman Museum © Louwman Museum

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Musée Guggenheim Bilbao présente l’exposition « Motion. Autos, Art, Architecture », sponsorisée par Iberdrola et Groupe Volkswagen.

 

Elle adopte une approche holistique mettant en relation la dimension artistique de l’automobile avec la peinture, la sculpture, l’architecture, la photographie et le cinéma.

 

Les affinités entre technologie et art sont ainsi célébrées couvrant plus d’un siècle de création en étudiant les multiples connexions culturelles et visuelles entre l’automobile, les arts visuels et l’architecture.


 

 

 

 

 

 

L’invention de l’automobile a mis en exergue ses formes associées à la notion de rapidité, d’aventure et d’autonomie dans le sens de la modernité et du progrès, ce qui a bien sûr séduit artistes et designers au point de devenir une constante artistique dans leurs créations. 

 

L’automobile a été créée pour résoudre les problèmes de pollution causés par les calèches et nous sommes aujourd’hui au même carrefour pour passer du moteur à combustion interne à la voiture électrique plus respectueuse de l’environnement. Les premiers prototypes du genre furent inventés dans les années 1830 par Robert Anderson, Thomas Davenport et Sibrandus Stratingh.

 

Norman Foster propose à travers cette exposition d’explorer le passé et le présent pour imaginer un avenir dans lequel l’automobile pourra concilier développement durable et progrès social en alliant technologie, fonctionnalité et bien sûr esthétique.


Andreas Gursky

F1 Pit Stop I (F1Boxenstopp I), 2007, from the series Pit Stop (Boxenstopp), 2007

Chromogenic colour print on Diasec 178 × 497 cm

Fondation Louis Vuitton, Paris, France © Andreas Gursky / Courtesy Sprüth Magers / VEGAP, 2022 Photo: © Fondation Louis Vuitton / Marc Domage

John Owen (Lead designer)

Mercedes-AMG F1 W11 EQ Performance Formula One Racing Car , 2020 Mercedes-Benz Classic

© Mercedes‑Benz AG

 

 

 

 

 

 

 

Une quarantaine d’automobiles belles, rares et pionnières en leur domaine sont placées au centre de la scène dans les galeries et sont entourées d’œuvres d’art et d’architecture.

Répartie sur dix espaces du musée, l’exposition commence en ordre chronologique des débuts à l’avenir de la mobilité.

 

La Fondation Norman Foster a invité des étudiants de seize écoles de design et d’architecture venus de quatre continents pour imaginer le futur.

 

L’automobile a révolutionné notre mode de vie en transformant le milieu urbain et rural. A la veille de la transformation majeure de l’énergie électrique, cette exposition apparaît comme le requiem des derniers instants de la combustion.


Harley Earl

General Motors, Firebirds I, II and III, 1954-1958

General Motors

General Motors / Photograph by Rodney Morr