Art is divine

L' Oeil du coeur

Par Alessandra Cenna

VILLA BASSI RATHGEB

ABANO TERME 

Padoue - Italie

Jusqu’au 5 Juin 2022

 

 

ROBERT CAPA

Photographies au-delà de la guerre

Portrait of Robert Capa, Paris, France, 1935 © Collection Capa/Magnum Photos

Pablo Picasso with Françoise Gilot and his nephew Javier Vilato. 

Golfe-Juan, France, August 1948 

© Robert Capa 

© International Center of Photography/Magnum Photos

Matisse © Robert Capa © International Center of Photography / Magnum Photos

Ingrid Bergman

© Robert Capa © International Center of Photography / Magnum Photos

 

 

 

 

 

 

 

Les salles rouges et oranges du musée d’Abano Terme mettent en valeur les images en noir et blanc du célèbre photographe reporter de guerre hongrois naturalisé américain, Robert Capa (1913 -1954) né Endre Ernő Friedmann. 

Loin des conflits mondiaux auxquels il a assisté derrière son objectif, Capa se concentre sur des portraits de personnes connues ou inconnues. Capa surmonte les atrocités des guerres car il aime les gens. 

 

Robert Capa a été ainsi rebaptisé par sa compagne photographe Gerda Taro qui créera par amour sa légende de séducteur américain avant de succomber lors de la guerre espagnole de 1936 à 1939.

 

“ Aime les gens et fais leur savoir “ était son credo. Sa vie courte mais riche et ses photos inspireront son ami Ernest Hemingway pour écrire son livre « Pour qui sonne le glas ».  


© Robert Capa © International Center of Photography / Magnum Photos

© Robert Capa © International Center of Photography / Magnum Photos

 

 

 

 

 

 

En qualité de photographe et correspondant de guerre, il fit corps avec l’histoire. Après l’Espagne, le magazine Life l’envoie couvrir la seconde guerre sino-japonaise puis la Seconde guerre mondiale. Capa sera en Sicile pour le débarquement des troupes alliées et il sera l’un des rares photographes à Omaha Beach, au moment du débarquement des américains en Normandie. 

 

Robert Capa fonde avec Henri Cartier Bresson, David Saymour, William Vandivert et George Rodger la Coopérative Photographique Magnum avant de partir en1954 pour l’Indochine où il trouvera la mort à seulement 40 ans sur une mine antipersonnel pendant la prise d’une photo. 

 

Oubliant le poids de la souffrance, il a réalisé des clichés d’un œil amusé et tendre sur les célébrités de son époque. Capa photographie ses amis à la plage, devant leurs œuvres ou des mannequins dans les nouvelles créations des couturiers. Inhabituel, son reportage sur le Tour de France s’attarde sur les spectateurs plus que les cyclistes.


Plusieurs photographies sont ici consacrées au monde du cinéma. En 1945, il a une histoire d’amour pendant deux ans avec l’actrice Ingrid Bergman qui l’introduira dans l’univers du 7ème art. 

 

Il la suivra pendant le tournage de Notorius et sera sur d’autres films comme photographe de plateau.

Une partie de l’exposition illustre sa collaboration avec l’écrivain américain John Steinbeck lors de leur voyage dans l’Union Soviétique pour un récit à quatre mains de la vie quotidienne d’un peuple tellement loin de l’american way of life. 

 

Une dernière partie de l’exposition immortalise son implication en tant que juif dans la promotion de la création de l’État d’Israël avec sa  déclaration d’indépendance, les femmes qui étudient l’hébreu et les hôpitaux où l’on soigne ceux qui ont survécu.

 

Romanesque Capa dont le sourire charmeur et le regard grave ponctuent toujours avec infiniment de cœur ses clichés qui ont su apporter leur part de lumière à toute l’ombre qu’il a pu voir.

 

 

 

 

«Robert Capa : Fotografie Oltre la Guerra “

 Villa Bassi Rathgeb - Abano Terme ( Padoue) Italie 

www.museovillabassiabano.it 

Boy watching the Tour de France, Pleyben, France, July 1939 

© Robert Capa © International Center of Photography/Magnum Photos


© Robert Capa © International Center of Photography / Magnum Photos